Guide pratique d’une bonne fellation

janvier 13, 2019

Guide pratique d’une bonne fellation

La fellation est l’acte qui consiste à faire une caresse avec la bouche à un pénis pour préliminaire ou encore pour mener votre partenaire à l’orgasme. Vos outils : votre langue, vos joues, votre palais ainsi que vos mains qui caresseront habilement son entrejambe. Tous s’entendent pour dire que la meilleure façon de faire la fellation idéale est de tout simplement aimer s’y adonner. Beau principe, plein de bonnes intentions! Cependant, si vous ne vous y connaissez pas vraiment ou que la simple pensée du sperme vous dégoûte, plusieurs trucs s’offrent à vous.

Le non négligeable

L’hygiène corporelle de votre partenaire sera un critère important afin de pouvoir vous abandonner complètement au processus. Demandez-lui de voir à l’hygiène de son joujou avant que vous ne commenciez à lui donner du plaisir. Toujours vérifier à ce qu’il ne reste aucun résidu de savon qui, croyez-moi, vient vraiment gâcher le plaisir! Donc, tout le monde est propre, propre… vous pouvez débuter!

Prendre le temps de goûter

Évidemment, rien ne presse, donc commencez doucement et amusez-vous à découvrir le corps de votre partenaire. Si vous avez déjà eu la mauvaise expérience de vous faire enfoncer contre votre gré un pénis jusqu’aux amygdales, demandez à votre partenaire de s’étendre sur le lit et de relever les bras en l’air sans bouger. Cela vous aidera à prendre pleine possession  de son membre. Prenez le temps de regarder, de lécher, de suçoter un peu son gland. Si vous avez la dent sucrée, des lubrifiants aux saveurs divines peuvent aussi ajouter au plaisir de lui lécher la verge tel un bonbon.

Variez les pressions

La fellation ne consiste pas uniquement à lécher le gland ou encore à sucer le bout du pénis. De grâce, je sais que l’on appelle cela « sucer », mais évitez surtout de pomper, pomper et encore pomper! Les hommes* en retirent du plaisir les 15 premières secondes, mais par la suite… cela devient lassant, voir désagréable. Essayez de tirer la langue (sans faire de grimace, bien sûr)  pour laisser glisser le pénis le plus loin possible. Avec vos lèvres, exercez des pressions différentes et enveloppez son gland de vos joues pour qu’il en ressente la chaleur et la douceur. Servez-vous aussi de vos mains pour compléter le mouvement jusqu’au bas de sa verge.

Choses à éviter

LES DENTS! À moins d’être professionnel-le de la pipe et de savoir les intégrer gentiment, oubliez les dents! Veillez à vous faire une mission de ne jamais même effleurer son pénis de vos palettes. C’est la règle d’honneur que vous vous devez de respecter.

Utiliser les mains n’est pas un crime… mais une bénédiction

Après de longues minutes de douceur, il est temps de mettre un peu plus d’énergie dans votre fellation. Vos mains seront vos alliées pour mener votre partenaire jusqu’à l’orgasme sans avoir de crampes dans le cou. Assurez-vous d’avoir beaucoup de salive ou encore du lubrifiant pour que vos mains donnent la même impression que si votre bouche s’y trouvait encore. Massez le pénis en variant les mouvements. Massez la verge en entier en utilisant des mouvements circulaires autour du gland de haut en bas en variant les pressions. Masturbez son pénis et pour compléter votre va-et-vient, ajoutez votre bouche en finalité.

On avale ou pas?

Le sperme, beurk..?

Si votre partenaire désire une fellation et que vous détestez le sperme, il (ou elle) devra respecter votre choix et ne pas vous mettre de pression à l'avaler. La meilleure façon de lui faire plaisir, sans autant avoir droit à son jet au palais, est de bien communiquer. S’il hésite ou refuse, alors… il n’est pas prêt à avoir une fellation de votre part (tant pis pour lui).

S’il accepte sans hésiter, demandez-lui de vous avertir quelques secondes avant l’éjaculation. Prévoyez un signal clair pour vous prévenir que l'orgasme arrive. Mais surtout, ne vous sauvez pas lorsqu’il prendra la peine de vous l’annoncer. Certaines personnes prendront le tout dans leur bouche pour le recracher dans un mouchoir par la suite. Le désavantage, c'est que votre partenaire risque d'avoir droit à un haut-le-cœur de votre part et à un regard de dégoût (à éviter).

Je vous recommande donc de laisser votre partenaire éjaculer sur vous: entre vos mains lors de la masturbation finale ou encore sur vos seins, votre ventre... Plusieurs hommes fantasment d'éjaculer dans le visage de leur partenaire, mais rien ne vous y oblige, pas même la pornographie. 

Si vous aimez le goût du sperme

Pour celles qui aiment le goût du sperme ou qui ne voient pas d’inconvénient à l’avaler, et bien… ne vous gênez pas! Mais, encore une fois, la variété est intéressante! Ce n’est pas parce que vous aimez goûter le jus de plaisir de votre partenaire, que vous devez le faire à chaque fois. Vous pouvez varier, selon vos désirs, pour lui donner des sensations différentes.


La fellation est un art que l’on apprend à force de pratique et de communication entre partenaires. Chaque personne est différente et n’aime pas nécessairement les mêmes méthodes. La stimulation des testicules, de l’anus et de la prostate sont des facteurs non négligeables lors d’une bonne fellation. Et rappelez-vous qu’il n’y a rien de dégradant dans le fait de donner du plaisir à son amoureux-se. Dans le respect des limites de chacun, le plaisir de rendre fou son amant-e sera votre récompense à coup sûr!

Le 69, les gorges profondes, les positions pour faciliter la fellation sont des sujets à venir. Au plaisir d’avoir vos commentaires, suggestions ainsi qu’opinions!





Laisser un commentaire

Les commentaires sont approuvés avant leur publication.


Voir l'article entier

Les 5 comportements pour une relation amoureuse épanouie
Les 5 comportements pour une relation amoureuse épanouie

septembre 11, 2019

Bien qu'il n'y ait pas réellement de « personne parfaite » il est possible de tomber amoureux d'une personne parfaite pour soi. Et c'est là qu'il est important de bien développer et d'entretenir la relation. Il faut comprendre que l'erreur est humaine et qu'il y a quelques comportements de base qui favorisent les bonnes relations. Il s'agit à mon avis de l'honnêteté, du respect, de l'écoute, de la complicité et de la tolérance.

Voir l'article entier →

5 raisons expliquant la réduction du stress par la masturbation
5 raisons expliquant la réduction du stress par la masturbation

septembre 04, 2019

Même s’il est probable que le concept de masturbation ait été une source de stress lorsque vous étiez plus jeune (car à 11 ans, il est facile de croire que la masturbation peut vous rendre aveugle), le sexe en solo est excellent pour votre santé. En fait, les bienfaits de la masturbation sur la santé mentale sont si généreux que j’irais jusqu’à prétendre que la masturbation est une affaire de soins personnels.

Voir l'article entier →

L’hypnose à la rescousse de votre sexualité
L’hypnose à la rescousse de votre sexualité

août 27, 2019

Problème érectile, de vaginisme ou autres, alors vous pensez que vous avez un dysfonctionnement physiologique. Mais en fait, il est très probable que votre problème n’est que le symptôme et non la cause… et si c’était psychologique ?Dans le cadre d’une sexothérapie, il pourrait vous être recommandé d’avoir des séances d’hypnose. Par la détente, des respirations profondes, la visualisation, le ressenti, des suggestions... vous pourriez avoir recours à l’univers fascinant de l’hypnothérapie au service de la sexualité.

Voir l'article entier →