L'anulingus : pourquoi oser?

décembre 10, 2013

L'anulingus : pourquoi oser?

Dans notre société, le plaisir anal est un sujet encore tabou. Que ce soit la stimulation avec les doigts, la pénétration anale ou l’utilisation d’objets sexuels, plusieurs hésitent à explorer cette zone. Et parmi les techniques de stimulation anale, une pratique reste encore méconnue de plusieurs : l’anulingus, aussi appelé Feuille de rose.

Dans le même ordre d’idée que le cunnilingus, l’anulingus est une stimulation de l’anus avec la bouche. Pour certains, cette pratique peut paraître plutôt dégoûtante, mais avec un minimum d’hygiène et une ouverture d’esprit, elle peut être très excitante. En plus de la stimulation physique que la feuille de rose peut procurer, celle-ci crée un sentiment de confiance, d’intimité au sein du couple et un abandon de soi très intime.

L’anus est une région très excitable, car il est rempli de terminaisons nerveuses qui ne demandent qu’à être stimulées. Cette région est une zone érogène à part entière, autant pour l’homme que pour la femme. Sachant que le point G masculin (point P) se trouve dans la région anale, les hommes auraient avantage à explorer ce type de stimulations qui leur permettent d’obtenir de délicieuses et intenses sensations. Donc, pourquoi ne pas profiter des préliminaires pour explorer de nouvelles techniques avec votre partenaire? Il est toutefois important de respecter les limites de chacun et d’observer une hygiène irréprochable.

Question de techniques

Pour la plupart des gens, l’anus est une région interdite. Il peut donc être intéressant de stimuler une autre zone érogène en même temps que l’anulingus, afin de détendre et exciter votre partenaire. Cette caresse buccale se mélange bien aux préliminaires plus communs tel que la fellation, la masturbation et le cunnilingus.
« Passez votre langue dans le pli, et plaquez votre langue contre l’anneau, pour qu’elle profite de sa délicieuse chaleur humide et s’habitue au contact. Lapez avec toute votre langue molle, comme une glace, ou titillez les plis de peau, avec la pointe d’une langue dure… Léchez de bas en haut, donnez de petits coups de langue ferme, faites des cercles lents et appuyés, faites vibrer votre langue, embrassez en utilisant l’intérieur de vos lèvres… Plaquez toute votre bouche, servez-vous encore de votre langue, souple ou ferme, agile ou langoureuse… Alternez ces techniques en étant attentif à ses réactions (…) » Tiré de Osez… le cunnilingus

Osez et laissez-vous surprendre!





Laisser un commentaire

Les commentaires sont approuvés avant leur publication.


Voir l'article entier

Les 5 comportements pour une relation amoureuse épanouie
Les 5 comportements pour une relation amoureuse épanouie

septembre 11, 2019

Bien qu'il n'y ait pas réellement de « personne parfaite » il est possible de tomber amoureux d'une personne parfaite pour soi. Et c'est là qu'il est important de bien développer et d'entretenir la relation. Il faut comprendre que l'erreur est humaine et qu'il y a quelques comportements de base qui favorisent les bonnes relations. Il s'agit à mon avis de l'honnêteté, du respect, de l'écoute, de la complicité et de la tolérance.

Voir l'article entier →

5 raisons expliquant la réduction du stress par la masturbation
5 raisons expliquant la réduction du stress par la masturbation

septembre 04, 2019

Même s’il est probable que le concept de masturbation ait été une source de stress lorsque vous étiez plus jeune (car à 11 ans, il est facile de croire que la masturbation peut vous rendre aveugle), le sexe en solo est excellent pour votre santé. En fait, les bienfaits de la masturbation sur la santé mentale sont si généreux que j’irais jusqu’à prétendre que la masturbation est une affaire de soins personnels.

Voir l'article entier →

L’hypnose à la rescousse de votre sexualité
L’hypnose à la rescousse de votre sexualité

août 27, 2019

Problème érectile, de vaginisme ou autres, alors vous pensez que vous avez un dysfonctionnement physiologique. Mais en fait, il est très probable que votre problème n’est que le symptôme et non la cause… et si c’était psychologique ?Dans le cadre d’une sexothérapie, il pourrait vous être recommandé d’avoir des séances d’hypnose. Par la détente, des respirations profondes, la visualisation, le ressenti, des suggestions... vous pourriez avoir recours à l’univers fascinant de l’hypnothérapie au service de la sexualité.

Voir l'article entier →