Le fantasme : Normalité, dévoilement et sa réalisation

avril 03, 2013

Le fantasme : Normalité, dévoilement et sa réalisation

Après avoir lu Le livre des fantasmes, soit la plus grande étude jamais réalisée sur le fantasme, je trouvais intéressant de partager et de démystifier ce fameux terme. Plusieurs personnes se demandent si elles sont «normales» dans leur fantasmatique. S’ils doivent discuter de cela avec leur partenaire? Doivent-ils réaliser leurs fantasmes? Nous effleurerons donc ce sujet complexe et passionnant qu’est la fantasmatique humaine.

Premièrement, il est important de ne pas confondre le fantasme avec la rêverie, ou la simple pensée sexuelle furtive. Le fantasme est par définition ce qui  vous traverse l’esprit lors d’un coït ou encore durant l’acte intime de la masturbation. En gros, ce qui travaille votre imaginaire sexuel et qui vous rempli de désir durant vos moments intimes. Très différent d’une personne à l’autre : complexe ou simple, doux ou sauvage, très élaboré ou un peu vague, mais bien souvent difficilement avouable, le fantasme fait partie de la vie de chacun d’entre nous, que se soit consciemment ou inconsciemment.

Le fantasme « normal »

Le mot « normal » ne devrait pas faire partie du vocabulaire fantasmatique. En matière de sexualité, le mot normal n’a pas nécessairement sa place. Lors de l’étude réalisée par Brett Kahr, psychothérapeute, auprès de plus de 15000 personnes, aucun fantasme n’apparaît comme normal ou non. Certains seront plus pervers, plus bestiaux, plus extravagants, d’autres beaucoup plus banals, socialement acceptés ou encore peu élaborés, mais aucun n’est caractérisé dans les termes de la normalité.

Le dévoilement du fantasme

Si vos fantasmes sont simples et accessibles, plusieurs couples pourraient tirer profit en dévoilant ceux-ci à leur partenaire. Certains le considéreront comme une preuve d’amour et de confiance. Cependant, il faut savoir respecter les limites de l’autre puisque très fréquemment, le même fantasme sera très banal pour l’un et très blessant pour l’autre. Donc la prudence, la réflexion ainsi qu’une bonne communication resteront les meilleures façons de s’adapter à son ou sa partenaire.

Réalisation de vos désirs

De passer du fantasme à l’acte demande une très grande communication, une confiance et une ouverture d’esprit très développée. Plusieurs couples ne survivront pas à la suite de la réalisation des fantasmes de l’un ou de l’autre des partenaires. Et de toute façon, pour plusieurs d’entre nous, c’est l’inaccessibilité de nos désirs qui les rendront encore plus excitants.

En résumé, le domaine du fantasme est extrêmement varié et complexe. Si vous fantasmez sur votre partenaire, n’allez pas croire que vous êtes sans imagination. Chaque personne a droit à son jardin secret et l’excitation sexuelle est différente d’un être à l’autre. Si vous décidez de vous aventurer dans la réalisation de vos désirs les plus fous, n’oubliez jamais que la communication et la confiance mutuelle seront la clé du succès.





Laisser un commentaire

Les commentaires sont approuvés avant leur publication.

INFOLETTRE

Abonnez-vous à notre infolettre pour recevoir nos promotions exclusives, nos vidéos informatifs, des nouvelles de LUV et bien plus!