Ré-apprivoiser l'intimité après un viol

mars 21, 2019

Ré-apprivoiser l'intimité après un viol

Après avoir subi des violences à caractère sexuel, il se peut que vous soyez réticent-es aux relations sexuelles ou que vous éprouviez des difficultés au sein de votre couple. Même s'il est malheureusement impossible d’effacer cet événement traumatique, vous pouvez guérir. Voici donc 7 trucs pour ré-apprivoiser l'intimité écrits par une survivante, pour les victimes d’agression(s) sexuelle(s).

1- En parler

Pour se libérer du sentiment de honte, il est primordial d’en parler à des gens de confiance. Ils pourront ainsi vous apporter leur soutien dans les démarches que vous souhaitez entreprendre. En parler à votre amoureux-se lui permettra aussi de mieux vous comprendre et vous respecter. 

2- Chercher de l’aide auprès des ressources disponibles

CALACS Agression Estrie offre des rencontres ponctuelles ou en suivi gratuites: leurs intervenantes sont formées en travail social ou psychothérapie. Que ce soit pour porter plainte ou réclamer une indemnisation à l’IVAC, les intervenantes des CALACS peuvent vous accompagner. Vous pouvez aussi aller chercher de l’aide auprès d’un-e psychologue ou d’un-e sexologue. N'hésitez pas à prendre le temps de magasiner votre psy, car un suivi avec quelqu'un qui ne vous convient pas ne vous aidera pas. 

3- Vous donner le temps

Le processus de guérison peut être très long, mais ne perdez pas espoir. Allez-y à votre rythme et soyez patient-es avec vous-même. Ne vous forcez surtout pas à faire quoi que ce soit si vous ne vous sentez pas prêt-es à le faire. Vous n'êtes pas obligé-es de porter plainte tout de suite (ou même jamais). Vous avez le droit de faire une pause: de travail, d'études, d'amour, de sexe... C'est aussi possible que plusieurs années plus tard, le traumatisme vous rattrape d'un coup. La guérison n'est pas un processus linéaire. Faites donc preuve d'indulgence et surtout, prenez soin de vous et de vos besoins. 

4- Communiquer vos limites et vos désirs

Plusieurs professionnel-les recommandent de faire avec votre partenaire l'exercice suivant. Chacun-e de votre côté, faites trois listes: une liste des trucs qui vous excitent ou vous plaisent EN CE MOMENT, une liste des choses que vous seriez potentiellement ouvert-es à essayer et finalement, une liste de pratiques qui sont maintenant au-delà de votre limite. Ensuite, comparez vos listes et discutez! Peut-être avez-vous l'impression que votre première liste est désormais trop courte et que vous décevrez votre amoureux-se? Rappelez-vous que l'intimité se (re)construit tranquillement et que vos désirs vont évoluer avec le temps. C'est correct de ne plus du tout avoir envie de sexe. C'est correct de ne plus être prêt-e à faire des choses que vous aimiez dans le passé. 

5- Connaître vos déclencheurs

Plusieurs victimes d’agression(s) sexuelle(s) développent un SSPT (syndrome de stress post-traumatique) : ainsi, une odeur, un son, une façon de vous faire toucher, etc. peuvent déclencher des flashbacks. Les flashbacks peuvent être visuels, auditifs, sensoriels et sont souvent très éprouvants. Pour les éviter, vous pouvez essayer de déterminer ce qui, le plus souvent, ramène ces douloureux souvenirs. Est-ce que c'est une position sexuelle, une phrase cochonne, une couleur de sous-vêtement..? Lorsque vous aurez mis le doigt sur vos déclencheurs, vous pourrez les communiquer à votre partenaire intime et vous adapter. 

6- (Ré)Apprendre à dire non

Vous n'avez peut-être jamais appris à dire non, ou alors, quand vous l'avez dit, vous n'avez pas été écouté-es... L'affirmation de soi est souvent plus ardue quand on a été victime d'agression(s) sexuelle(s). Pratiquez-vous donc à dire non dans des situations plus faciles! Quelqu'un qui ne vous intéresse pas vous drague sur les réseaux sociaux? Dites-lui d'arrêter, puis bloquez-le. Votre ami-e voudrait un câlin, mais vous n'avez pas envie d'être touché-e? Dites-lui que vous préféreriez lui souffler un baiser. Plus vous accumulerez les expériences positives de refus, plus vous vous sentirez confiant-es de dire non. 

Il est aussi important de trouver des façons alternatives de communiquer votre refus, malaise ou inconfort si vous avez du mal à dire non. Ça peut être en utilisant un code de couleur où le vert signifie ‘’continue'' et le rouge ''arrête''. Vous pouvez aussi expliquer à votre partenaire quels sont vos signes d'inconfort ou de dissociation à ne pas manquer. 

7- Vous réapproprier votre corps

Faites-vous plaisir: changez de tête, faites-vous tatouer, prenez des cours d'autodéfense, etc. Ce sont toutes des façons saines de vous sentir bien, en sécurité et en contrôle de votre corps. Vous pouvez aussi ré-explorer la masturbation en solo. Cela vous permettra de faire de la sexualité quelque chose de doux et bon à nouveau, en toute sécurité. Reprenez le contrôle sur votre sensualité en achetant de la lingerie, par exemple, ou en vous autorisant à être sexy

N'oubliez pas que rien de ce qui vous est arrivé n'est de votre faute. Soyez doux-ces avec vous-mêmes. Vous n'êtes pas seul-es et votre situation ne peut que s'améliorer avec le temps: courage!

Si vous avez été victimes d'agression(s) sexuelle(s), vous pouvez contacter le SHASE au (819) 933-3555 et le CALACS au 1-877-563-0793. Vous pouvez aussi téléphoner au 1-888-933-9007 pour plus d'informations. 

 

Cet article a été écrit par Marie-Laurayne Poulin, conseillère LUV





Laisser un commentaire

Les commentaires sont approuvés avant leur publication.


Voir l'article entier

Top 12 des coquineries les plus vendues en ligne… découvrez pourquoi!
Top 12 des coquineries les plus vendues en ligne… découvrez pourquoi!

janvier 09, 2020

Nous avons vendu plus de 2000 produits en ligne dans la dernière année à travers le Québec et le Canada. 

Voici donc le top 12 des produits les plus vendus et surtout LE POURQUOI!

Voir l'article entier →

Les 10 idées-cadeaux de Noël les plus coquines
Les 10 idées-cadeaux de Noël les plus coquines

novembre 26, 2019

Cette année, on se donne comme mission d’offrir un petit quelque chose à sa conjointe  ou son conjoint qui sera coquin, qui fera rougir, qui vous rapprochera, qui l’émoustillera, qui rendra à Noël la magie qu’il lui revient.
[...]
Maintenant vous avez clés en main nos 10 plus coquines 
idées-cadeaux pour Noël, dont on vous garantit qu’ils seront plus mémorables que le grille-pain de « matante Denise »!

Voir l'article entier →

Transporter vos convictions environnementales dans votre lit ?!?
Transporter vos convictions environnementales dans votre lit ?!?

octobre 31, 2019

L’autre soir, une amie racontait la nature de son premier sex toy;  un vibrateur basique en plastique couleur coquille d'œuf fonctionnant avec 2 grosses piles AA .Une seule vitesse pour se satisfaire,  un bouton glissoir de mise en marche "on/off"; voilà ce qu’elle cachait religieusement sous son matelas. Malheureusement pour mon amie, son aventure s’est arrêtée après qu'il ait atterri sur le sol et fini directement à la poubelle.

Voir l'article entier →